Le Tambour... Une Thérapie pour Toucher l'Âme ?

 L'Ensemble UNISSONS au Festival des Bonnes Vibrations de Gérardmer (France), août 2015

L'Ensemble UNISSONS au Festival des Bonnes Vibrations de Gérardmer (France), août 2015

« Participer à une Ronde de Tambours est, dans la tradition chamanique, un acte d’amour envers soi-même, envers les autres, envers le monde créé et l’Univers invisible. Recevoir, donner, contempler et ressentir, voyager et se mettre au Service du TOUT » 

La thérapie du tambour est une ancienne approche qui utilise le son monotone et répétitif des tambours pour encourager la guérison et l'expression de soi. Des chamans de Mongolie aux guérisseurs Minianka de l'Afrique de l'Ouest, les techniques thérapeutiques utilisant le tambour furent employées depuis des milliers d'années pour maintenir la santé physique, mentale et spirituelle. 

Est-ce encore d'actualité ?

Michael Drake, praticien chamanique et auteur de "The Shamanic Drum: A Guide to Sacred Drumming" paru en 2002 aux USA, aborde les bienfaits thérapeutiques et des effets des battements de tambour :

Des recherches actuelles auraient vérifié ces techniques ancestrales et ses effets thérapeutiques : ces recherches indiqueraient que le tambour accélère la santé physique, renforce le système immunitaire, produit des sensations de bien-être, relâche les traumatisme émotionnels et encourage la réintégration de soi. Cette pratique entre donc dans la réhabilitation/harmonisation du premier Chakra et en ouvre les portes...

D'autres études réalisées sur des patients souffrant d'Alzheimer, des enfants autistes, des adolescents perturbés émotionnellement, des toxicomanes, des patients victimes de traumatismes, des prisonniers et des populations sans-abri, démontrent que les sons de tambour sont un traitement valable pour le stress, la fatigue, l'anxiété, l'hypertension, l'asthme, les douleurs chroniques, l'arthrite, les maladies mentales, les migraines, le cancer, la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson, les accidents vasculaires cérébraux, la paralysie, les troubles émotionnels et un large éventail de handicaps physiques. Il est sans doute important maintenant d'avaliser ces études par l'expérience... Nous pouvons effectivement vérifier que concrètement, les rondes de tambours modifient notre état de conscience et de perception vers un mieux, apportent beaucoup de bien-être et d'ancrage, de retour à soi dans nos racines profondes, dans un rapport plus sain au corps physique, etc. La transpiration générée pendant les rondes est particulièrement purificatrice !

"Le tambour est le battement de cœur de la terre mère. Le tambour est le battement de cœur de notre mère. Et le tambour est sacré. Chaque fois que vous venez et écoutez battre le tambour, chanter et interpréter les chants spirituels, vous pouvez être touché profondément. Il se peut que vous ne sachiez pas ce qui vous a touché. Cela peut être le son du tambour, parce que vous vivez sur cette terre et la terre est votre mère et elle vous parle. Vous avez besoin de l'écouter. Vous avez besoin de comprendre que tout est connecté à vous et que vous êtes connecté à tout. Tous les arbres sont des êtres. Toutes les pierres sont des êtres. Si vous écoutez attentivement vous entendrez le son du tambour faire womb, womb et non boom, boom."

(ndt : womb signifie utérus en anglais)

Dans un registre moins poétique, il faut savoir que le tambour permet de ralentir les ondes cérébrales avec une plus grande efficacité que n'importe qu'elle autre méthode. En 10 minutes, un chamane arrive à ralentir ses ondes cérébrales autant qu'un maître zen en 6 heures de méditation. C'est très pratique dans notre monde occidental moderne. Cela permet de s'investir profondément dans la méditation/spiritualité tout en gardant une activité normale.

« Le rythme juste accompagne la vie juste »

Le tambour réduit les tensions, l'anxiété et le stress.

Le tambour induit une profonde relaxation, abaisse la tension artérielle et réduit le stress. Le stress, selon les recherches médicales actuelles, contribue, de près, à toutes les maladies et est une des  principales causes  mortelles: les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux et la dégradation du système immunitaires. (1)

Le tambour aide à contrôler les douleurs chroniques

La douleur chronique a un effet drainant progressif sur la qualité de vie. Les chercheurs suggèrent d'utiliser les sons de tambours comme distraction à la douleur et au chagrin. De plus, le tambour favorise la production d'endorphines et d'opiacés endogènes et les organes détiennent de la la morphine comme l'analgésique  qui peuvent ainsi aider dans le contrôle de la douleur. (2)

Le tambour renforce le système immunitaire.

Une récente étude médicale indique que les cercles de tambours stimulent le système immunitaire. Dirigé par le célèbre expert du cancer Barry Bittman, MD, une étude démontre que les cercles de tambours augmenterait la production de cellules détruisant le cancer mais aussi des virus, y compris le SIDA. Selon de Dr Bittman, "le tambourinement règle notre biologie, renforce le système immunitaire et permet la guérison". (3)

Le tambour développe la conscience de soi par l'activité synchrone du cerveau

La recherche a démontré que  le tambourinement synchronise les deux hémisphères cérébraux. Lorsque la logique de l'hémisphère gauche et l'intuition de l'hémisphère droit commencent à vibrer en harmonie, l'information issue de la connaissance intuitive peut alors s'écouler librement dans la conscience éveillée. La capacité d'accéder aux informations inconscientes à travers les symboles et les images facilite l'intégration psychologique et la réintégration de soi. 

Les battements de tambours synchronisent également les aires frontales et inférieure du cerveau, intégrant, de cette manière, l'information non verbale des structures cérébrales les plus basses aux cortex frontal. La production "des sentiments de compréhension, d'intégration, de certitude, de conviction et de vérité, lesquels dépassent la compréhension ordinaire, ont tendance à persister longtemps après l'expérience, souvent donnant un aperçu de bases pour les traditions religieuses et culturelles." (4)

Le tambour permet d'accéder à la totalité du cerveau

Le tambour est un outil si puissant qu'il imprègne l'ensemble du cerveau. La vision, par exemple, est dans une partie du cerveau, la parole dans une autre, mais les sons du tambour nous permettent d'accéder à l'ensemble du cerveau.  Les battements de tambour génèrent une connexion dynamique des neurones dans chaque partie du cerveau même là où il y a des dégâts importants ou des détériorations comme les troubles et déficiences de l'attention. Selon Michael Thaut, directeur du State University's Center for Biomedical Research in Music  au Colorado, " les signaux de percussions peuvent aider à recycler le cerveau après un accident cérébral ou d'autres troubles neurologiques comme la maladie de Parkinson". Plus il y a de liens créés dans le cerveau, plus l'intégration des expériences reviennent.

Le tambour induit un état modifié de conscience naturellement

Les rythmes de tambour provoquent des états modifiés, lesquels ont une série d'applications thérapeutiques. La récente étude de Barry Quinn, Ph.D. démontre que, même lors d'une courte session de battements de tambour, le cerveau provoque des ondes alpha qui réduisent le stress (5).  Le cerveau passe des ondes Beta (état de la concentration et de l'activité) aux ondes Alpha (état de la relaxation), qui produisent des sentiments d'euphorie et de bien-être.

L'activité Alpha est associé à l'état de la méditation et  au mode d'intégration de la conscience. Cette facilité d'induction contraste beaucoup avec les longues périodes d'isolement et la pratique exigée par la plupart des disciplines (telle que la méditation) pour provoquer des effets significatifs. La stimulation rythmique du tambour est une technique simple mais efficace pour influencer les états de consciences.

Le tambour crée un sentiment de connexion avec soi et les autres.

Dans la société où la famille traditionnelle et les systèmes communautaires de soutien sont devenus de plus en plus fragmentés, les cercles de tambours offrent un sentiment de connexion avec les autres et un soutien interpersonnel. Un cercle de tambours donne l'occasion de communiquer avec votre propre esprit à un niveau plus profond. Les cercles de tambour atténuent l'égocentrisme, l'isolement et l'aliénation. 

L'éducateur-musicien Ed Mikenas constate que les sons de tambours offrent "une expérience authentique de l'unité et la synchronicité physiologiques. Si nous rassemblons les gens qui ne sont pas synchronisés à eux-mêmes (c.-à-d, les malades, les toxicomanes) et qu'on les aide à vivre le phénomène d'entraînement, il est possible pour eux de se sentir, avec et par les autres, ce que c'est qu'est être synchrone dans un état de la connectivité préverbal." (6)

Le tambour nous aide à expérimenter la résonance avec les rythmes naturels de la vie

Le rythme et la résonance organise le monde naturel. La dissonance et mésentente surviennent uniquement lorsque nous limitons notre capacité à résonner totalement et complètement avec les rythmes de  la vie. L'origine du mot "rythme" est grec et signifie "s'écouler". Nous pouvons à prendre à couler avec les rythmes de la vie tout simplement en apprenant à sentir les battements, les pulsations du tambour.  C'est une façon d'amener le soi essentiel en accord avec le flux d'un univers dynamique intimement liés, nous aidant à nous sentir connecter plutôt qu'isolés et éloignés. (7)

Le tambour offre une approche séculaire pour accéder au pouvoir supérieur

Le tambour chamanique introduit directement les facteurs spirituels important dans le processus de guérison. Le tambourinement et les activités chamaniques produisent le sens de connectivité et de communauté, en intégrant le corps, l'esprit et le mental. Selon une récente recherche, "les activités chamaniques amènent les gens de façon efficace et immédiate à rencontrer directement  les forces spirituelles, en mettant l'accent du client sur tout le corps et en intégrant la guérison aux niveaux physique et spirituel. Ce processus leur permet de communiquer avec la puissance de l'univers, d'externaliser leurs propres connaissances, et à intérioriser leurs réponses; il améliore aussi leur sens de l'autonomie et de responsabilité. (8) 

Le tambour libère les sentiments négatifs, les blocages et les traumatismes émotionnels

Le tambour peut aider les personnes à exprimer et à répondre à leurs problèmes émotionnels. Les sentiments réprimés et les émotions peuvent former des blocages. la stimulation physique du tambour enlève les blocages et libère l'émotion. Les vibrations du son résonne dans chacune des cellules du corps, stimulant la libération des mémoires cellulaire négatives. L'éducateur-musicien dit à ce propos: "Le tambour encourage l''expression de soi, enseigne comment reconstruire." Le tambour peut également répondre aux besoins des  gens toxicomanes en les aidant à apprendre en traitant avec leurs émotions de façon thérapeutique, sans l'usage de drogues.  

Le tambour nous ancre dans le moment présent

Le tambourinement contribue à atténuer le stress engendré par le passé ou les inquiétudes de l'avenir. Quand on joue du tambour, on est carrément ancré dans l'ici et maintenant. Un des paradoxes du rythme, c'est qu'il a, à la fois la capacité de déplacer votre conscience de votre corps dans des royaumes-delà du temps et l'espace, et de vous ancrez fermement dans le moment présent.

Le tambour offre un support pour la réalisation de soi  

Les battements de tambour aide à nous reconnecter à notre personne, à améliorer de notre sentiment d'autonomie et  à stimuler notre expression créatrice."L'avantage de participer à un cercle de tambour, c'est que vous développez une boucle de feedback auditif à l'intérieur vous-même et parmi les membres du groupe - un canal d'expression de soi et des feedbacks positifs - c'est-pré-verbal, basé sur l'émotion et les sons méditatifs." (9) Dans un cercle de tambour, chaque personne s'exprime à travers son tambour en écoutant les autres tambours en même temps. "Tout le monde parle, tout le monde est entendu, et le son de chaque personne est une partie essentielle de l'ensemble." (10) Chaque personne peut tambour leurs sentiments sans dire un mot, sans avoir à révéler leurs problèmes. le cercle de tambour complète les méthodes traditionnelles de thérapie par la parole. Il fournit un moyen d'explorer et de se développer soi-même. Il sert de véhicule pour la transformation personnelle, l'expansion de la conscience et l'esprit communautaire. Le cercle primitif tambour est en train de devenir un outil thérapeutique important à l'ère technologique moderne.

Drum Therapy-Therapeutic Effects of Drumming  de Michael Drake (C) 2006
Traduction et adaptation par Moonfeiry

_______________________________________________

Sources et Références :

  • (1) Bittman, M.D., Barry, Karl T. Bruhn, Christine Stevens, MSW, MT-BC, James Westengard, Paul O Umbach, MA, “Recreational Music-Making, A Cost-Effective Group Interdisciplinary Strategy for Reducing Burnout and Improving Mood States in Long-Term Care Workers,” Advances in Mind-Body Medicine, Fall/Winter 2003, Vol. 19 No. 3/4.

  • (2) Winkelman, Michael, Shamanism: The Neural Ecology of Consciousness and Healing. Westport, Conn: Bergin & Garvey; 2000.

  • (3) Bittman, M.D., Barry, “Composite Effects of Group Drumming...,” Alternative Therapies in Health and Medicine; Volume 7, No. 1, pp. 38-47; January 2001.

  • (4) Winkelman, Michael, Shamanism: The Neural Ecology of Consciousness and Healing. Westport, Conn: Bergin & Garvey; 2000.

  • (5) Friedman, Robert Lawrence, The Healing Power of the Drum. Reno, NV: White Cliffs; 2000.

  • (6) McMikenas, Edward, “Drums, Not Drugs,” Percussive Notes. April 1999:62-63. 7. Diamond, John, The Way of the Pulse – Drumming with Spirit, Enhancement Books, Bloomingdale IL. 1999.

  • (7) Diamond, John, The Way of the Pulse – Drumming with Spirit, Enhancement Books, Bloomingdale IL. 1999.

  • (8) Winkelman, Michael, “Complementary Therapy for Addiction: Drumming Out Drugs,” American Journal of Public Health; Apr 2003, Vol. 93 Issue 4, p647, 5p

  • (9) Mikenas, Edward, “Drums, Not Drugs,” Percussive Notes. April 1999:62-63.

  • (10) Friedman, Robert Lawrence, The Healing Power of the Drum. Reno, NV: White Cliffs; 2000.

 

« Le rythme du tambour est l'échelle par laquelle les forces du Grand Esprit descendent dans le cœur des hommes » - Bison Blanc